SCAPE

SCAlable Preservation Environments

La Fondation Internet Memory est engagée depuis Février 2011 dans un nouveau projet européen d’une durée de trois ans et demi. SCAlable Preservation Environments – SCAPE (projet No 270137) est financé par la Commission européenne dans le cadre du Septième Programme Cadre (FP7), sous la thématique [ICT-2009-6].

L’objectif de SCAPE est de développer des services évolutifs pour permettre aux institutions patrimoniales de planifier et d’exécuter leur stratégie de préservation grâce à une plateforme open source qui orchestrera des flux de travail semi-automatisés adaptés à des collections numériques complexes, hétérogènes et de grande échelle.

Ces services visent, entre autres, à :
- identifier les besoins nécessaires à la préservation de tout ou partie d’un dépôt au travers de la caractérisation et de l’analyse des tendances,
- fournir des réponses à ces besoins à l’aide de descriptions formelles des politiques et dispositifs de préservation,
- permettre un haut degré d’automatisation, une virtualisation des outils et un processus évolutif,
- contrôler la qualité des processus de préservation.

Les résultats du projet permettront aux institutions de réduire les risques inhérents à la préservation de contenus numériques et de renforcer l’efficacité de leurs processus de préservation. Ces institutions pourront ainsi suivre l’innovation constante des formats numériques, la croissance rapide de leurs collections mais aussi leurs obligations légales.
Trois plateformes expérimentales de large envergure viendront valider les résultats du projet pour chacune des communautés impliquées : les dépôts numériques pour les bibliothèques, le contenu Web pour la communauté des archives Web et les données de recherche pour la communauté scientifique.

Au terme du projet, la plateforme développée sera intégrée à l’infrastructure de préservation numérique de la plupart sinon de tous les partenaires impliqués dans le projet en tant que fournisseur de contenu. Les composants des logiciels SCAPE seront inclus aux produits logiciels développés par les partenaires commerciaux du projet.
Enfin, au travers de la Fondation Open Planets, de ses membres et de sa communauté d’intérêt, nous souhaitons promouvoir l’utilisation de la plateforme et répandre les “bonnes pratiques” au sein de la communauté.

La Fondation Internet Memory est très intéressée par les potentiels futurs services de préservation qui pourraient s’ajouter à son offre actuel de services à destination des institutions culturelles et publiques en général et souhaite, de ce fait, contribuer au projet en développant certaines des technologies majeures de SCAPE et en participant activement à leur implémentation dans la plateforme.

Le projet SCAPE est coordonné par l’AIT (Austrian Institute of Technology GmbH), Autriche. Outre la Fondation Internet Memory, seront impliqués la British Library (Royaume-Uni), Ex Libris Ltd. (Israel), la Koninklijke Bibliotheek (Pays-bas), KEEP Solutions LDA (Portugal), Microsoft Research Limited (Royaume-Uni), l’Oesterreichische Nationalbibliothek (Autriche), la Fondation Open Planets (Royaume-Uni), la Statsbiblioteket (Danemark), le Science and Technology Facilities Council (Royaume-Uni), la Technische Universitat Berlin (Allemagne), le FIZ Karlsruhe - Leibniz Institute for Information Infrastructure (Allemagne), la Technische Universitaet Wien (Autriche), l’Université de Manchester (Royaume-Uni) et l’Université Pierre et Marie Curie – Paris 6 (France).

Si vous souhaitez davantage d’informations, visitez le site du projet.
SCAPE Logo