ARCOMEM

Collect-All ARchives to COmmunity MEMories

Pour tirer parti des connaissances des masses en vue d’une préservation intelligente, ARCOMEM (Collect-All ARchives to COmmunity MEMories), projet européen de 3 ans financé par la Commission européenne dans le cadre du Septième Programme Cadre (FP7), Projet No 270239, a débuté en Janvier 2011. Dans ce projet, Internet Memory contribuera au développement des technologies et collections pour explorer de nouvelles possibilités dans la sélection automatique de contenus et leur préservation.

ARCOMEM s’adresse aux institutions patrimoniales, archives, musées et bibliothèques à l’heure du Web social. Le Web social est de plus en plus présent dans nos vies et ce, dans tous les domaines. Dans de nombreux pays, par exemple, il n’est pas rare pour un ministre de répondre à une question parlementaire en utilisant Twitter. Ce matériel est à la fois éphémère et très contextualisé, ce qui complique le rôle de l’archiviste quant au champ des données à préserver.

Dans ce contexte, le projet ARCOMEM :
- montre comment les médias sociaux peuvent aider les archivistes à choisir le matériel en fournissant une évaluation du contenu du Web social
- montre comment l’analyse des médias sociaux peut enrichir les archives en leur apportant des données structurées autour de catégories sémantiques.
- analyse les communautés et s’appuie sur la production des membres pour créer des méthodes de sélection.

Les résultats du projet seront :
- des modèles et des outils permettant l’analyse du Web social en vue de l’évaluation de son contenu dans des perspectives d’archivage et d’acquisition
- de nouvelles méthodes d’analyses permettant la détection d’événements ou de thématiques et d’en améliorer leur collecte en terme de repérage et de conservation
- des outils réutilisables pour l’enrichissement des archives et de leur mise en contexte
- des applications complémentaires, la première, pour les médias liés aux archives Web, et la seconde, pour les archives politiques
- un système de démonstration axé sur les normes ARCOMEM.

Ces résultats permettront de réduire les risques de perte de données Web irremplaçables car éphémères, de faciliter la création d’archives pertinentes et d’en assurer leur préservation et leurs usages.

Pour ARCOMEM, la Fondation Internet Memory contribuera au développement d’outils d’évaluation et de collecte de contenu du Web social, processus qu’elle intègrera à ses collections.

Le consortium ARCOMEM est coordonné par l’University de Sheffield (USFD). Outre la Fondation Internet Memory, sont impliqués l’Université Leibniz de Hannovre – L3S Research Center (LUH), Yahoo! Research (Yahoo), Université de Southampton (SOTON), Athens Technology Center SA (ATC), Athena Research and Innovation Center in ICKT (AYHENA), Institut Télécom, Télécom Paris Tech (IT), Deutsche Welle (DW), Suedwestrundfunk (SWR), Parlement grec (HEP), Parlement autrichien (AUP).

Arcomem

Si vous souhaitez davantage d’informations, visitez le site du projet et suivez-le sur Twitter.
ARCOMEM Logo